Clarity

Clarity

Caractéristiques

Traduction : La clairvoyance. Un esprit clairvoyant pour de meilleures performances et de grands résultats.

Version papier : 280 pages

Temps de lecture estimé (livre complet) : 7 heures

Achat du livre : cliquer ici

Choix du livre

Clarity est un livre qui pourrait prochainement intégrer la liste des livres sélectionnés par l’EFP dans sa rubrique « Psychologie ».

La particularité du livre de Jamie Smart est de remettre en cause la plupart des méthodes miracles qui nous promettent d’atteindre nos objectifs, de réduire notre niveau de stress ou encore d’améliorer nos prises de décision.

Plutôt que de faire confiance à la pensée analytique qui démontre jours après jours l’étendue de ses limites, Jamie Smart va plus loin en introduisant le concept de la « pensée innée ».

Un livre qui remet en cause le status quo et nous invite à creuser plus profondément à l’intérieur de nous-même pour aller à la rencontre de ce que nous avons de meilleur à apporter au monde.

Version audio

Téléchargement de la version audio : cliquer ici

Temps d’écoute estimé : 22 minutes

A propos de l’auteur

Jamie Smart est un écrivain, conférencier, coach et consultant reconnu sur le plan international. En 2003, il a fondé l’entreprise Salad dont la croissance exponentielle lui permet d’atteindre une base clients de plus de 80.000 personnes.

Salad devient ainsi rapidement un leader mondial sur le marché de la Programmation Neurolinguistique (PNL).

En 2008, Smart s’oriente vers la création d’un nouveau paradigme, qui suit les principes de ce qu’il appelle « la pensée innée ».

Introduction

Dans son livre Clarity, Jamie Smart décrit comme nous encombrons notre esprit de perceptions erronées basées sur des circonstances extérieures. Ces perceptions se transforment bien souvent en superstitions qui dégradent notre faculté de réflexion et appauvrissent la clairvoyance de notre esprit.

La pensée superstitieuse peut même nous entraîner à poursuivre des objectifs qui peuvent s’avérer être nuisibles alors que nous croyons fermement qu’ils nous permettront d’atteindre le bonheur.

La clairvoyance représente l’état optimal de l’esprit. Un état qui engendre pensée claire et véritable réflexion. L’auteur insiste sur le caractère autocorrectif de l’esprit. En supprimant les interférences extérieures, ce dernier retourne inévitablement à son état naturel de clairvoyance. Et c’est cet état qui nous permet d’améliorer nos performances, de penser de manière innovante, de prendre de meilleures décisions et de vivre une vie plus heureuse et épanouie.

PARTIE 1 : LES BASES ESSENTIELLES

Malentendu et clairvoyance

Nous commettons souvent l’erreur de croire que nos états émotionnels primaires tels que le bonheur, la confiance ou la sécurité dépendent des conditions extérieures.

Cette idée se manifeste le plus souvent par la croyance que nous nous sentirons pleinement épanouis une fois que nous aurons atteint certains objectifs extérieurs comme décrocher l’emploi de nos rêves, gagner de meilleurs revenus ou trouver le partenaire idéal.

Cette forme de conditionnement parvient le plus souvent à nous convaincre que le succès matériel nous garantira une vie plus heureuse. Cette manière de penser revient également à placer l’origine de nos émotions ailleurs que dans notre propre système de pensée.

L’éducation traditionnelle enseigne les rudiments de la lecture, de l’écoute et de l’apprentissage afin d’améliorer nos performances intellectuelles. La plupart du temps, cette forme d’éducation fait appel à des régions préexistantes de nos structures cognitives. Cette recherche d’information se base ainsi sur la vérification et la construction de choses que nous connaissons déjà.

Une nouvelle manière de lire, d’écouter et d’apprendre consiste à rechercher la clairvoyance en se mettant dans les conditions d’un esprit clairvoyant tout en mettant de côté les modèles conceptuels existants.

La compréhension clairvoyante est une fonction naturelle de notre esprit et a le pouvoir de changer notre vie. Cette clairvoyance est cruciale pour permettre de nous reconnecter à la capacité d’auto-nettoyage de notre esprit. La compréhension clairvoyante provient de notre système de pensée inné et est en mesure d’accomplir des changements majeurs dans nos vies quotidiennes.

Le pouvoir des perceptions

Nous expérimentons le monde extérieur au travers de nos sens, de nos souvenirs ou de notre imagination et il en est exactement de même en ce qui concerne le processus qui génère nos expériences perceptuelles.

Les expériences perceptuelles sont fabriquées de toute pièce par notre esprit en utilisant le principe de réalité de notre pensée. Nous avons ainsi développé cette faculté de créer nos propres perceptions et nos propres expériences en utilisant notre seule faculté de penser. Cette réalité expérientielle ne doit pour autant pas être trop prise au sérieux. En effet, cette dernière peut être comparée aux effets spéciaux qui créent une réalité perceptuelle semblable en tous points à la réalité qu’ils ne sont pourtant pas.

La plupart des expériences humaines donnent l’impression d’être créées par le monde extérieur alors qu’en réalité, elles sont créées de l’intérieur. Cela signifie que nous ressentons les émotions que nous créons par le biais de notre propre système de pensée. Les expériences que nous vivons sont façonnées par notre esprit à un moment donné. Et il arrive fréquemment que notre esprit nous trompe sur la véritable origine de ces expériences en nous donnant l’illusion qu’elles proviennent du monde extérieur.

Nous commettons 2 erreurs de jugement fréquentes en ce qui concerne nos expériences de vie :

  1. Nous attribuons la cause de nos expériences de vie épanouissantes et joyeuses aux circonstances, aux personnes qui nous entourent ou à nos aspirations. Ces émotions proviennent pourtant uniquement de notre propre système de pensée.
  2. Nous attribuons la cause de nos émotions négatives aux situations sociales, aux événements passés et à nos angoisses au lieu de les considérer comme le fruit de notre propre système de pensée.

Pour remédier à ces erreurs de jugement, Smart introduit le concept de « la pensée innée ». Cette dernière représente notre capacité naturelle à expérimenter, c’est-à-dire l’ensemble de nos facultés innées liées à nos pensées, à nos émotions et à nos perceptions. Cette capacité est responsable à 100% de nos expériences de vie. Le concept de la pensée innée est en quelque sorte l’empreinte ADN des principes à l’origine des expériences humaines et de leurs implications.

Le système immunitaire psychologique

Nous ne sommes généralement pas très doués pour prévoir les réponses que nous apportons à des situations imaginaires. Heureusement, nous sommes protégés jusqu’à un certain point par notre système immunitaire psychologique qui nous alerte en cas de présence croissante de pensée superstitieuse.

Notre réalité expérientielle est générée par notre système de pensée, ce qui signifie que 100% de nos expériences proviennent à 100% de nos pensées du moment. Pour autant, les pensées qui nous traversent l’esprit dans une situation donnée peuvent être comparées à un iceberg. La partie immergée de nos pensées est perçue au travers de nos émotions. Les émotions sont ainsi la partie visible de l’iceberg que représentent nos pensées non exprimées.

Lorsque nous percevons que nos émotions indiquent autre chose que ce que nous pensons, notre esprit s’encombre et s’accélère. La pensée superstitieuse nous occupe alors l’esprit et notre clairvoyance diminue.

Fort heureusement, il est possible d’éviter de se laisser happer par ce phénomène. Lorsque nous percevons un décalage entre nos émotions et la situation présente, nous pouvons prendre conscience que nos émotions sont générées par nos pensées du moment. Cette prise de conscience représente le début du processus autocorrectif réalisé par notre système immunitaire psychologique.

Les schémas de pensée habituels et le stress

Notre système de pensée est en quelque sorte un générateur d’effets spéciaux alimenté par notre esprit. La réalité expérientielle générée par nos pensées semble être réelle mais elle ne l’est pas. Nous ressentons des émotions générées par nos pensées, une expérience produite par les principes de la pensée innée.

La pensée superstitieuse et les émotions qui l’accompagnent sont les seuls obstacles qui nous séparent de la tranquillité d’esprit, du sentiment de sécurité et de la clairvoyance absolue. La pensée superstitieuse ne doit pas être négligée car elle est un puissant mouvement de pensée qui possède ses propres ressources de résilience accessibles de manière quasi permanente.

Le stress possède un pouvoir de conviction extrêmement fort qui nous fait croire que nous ressentons des émotions dont l’origine ne provient pas de notre propre cerveau. Les réponses classiques que nous apportons dans ce genre de situation sont notamment des comportements de retraite, de défense ou d’attaque. Bizarrement, même les expériences plaisantes peuvent générer des réponses mal dirigées.

Pour trouver le moyen de bien gérer le stress, il convient de développer une forme aiguë de clairvoyance pour faire la part des choses entre ce que nous vivons et la manière dont nous le ressentons. Lorsque nous prenons conscience que 100% de nos émotions sont générées par nos pensées, il devient alors beaucoup plus facile de diminuer notre niveau de stress.

Le levier ultime

Un système qui requiert une intervention extérieure pour être réparé est ce que l’on appelle un système rectifié en externe. Mentalement, une correction externe peut prendre des formes diverses et variées comme l’imagerie mentale, la visualisation guidée, les affirmations positives ou la psychanalyse. Ces applications trouvent leur origine dans des régions éloignées de notre cerveau et n’ont pas partie liée avec notre système de pensée.

A l’heure actuelle, on trouve pléthore de modèles d’applications tentant d’apporter des corrections externes à des systèmes autocorrectifs dans des domaines aussi variés que le business, le développement personnel, le coaching ou encore les thérapies. Pourtant, ces applications ne s’adressent qu’aux produits de la pensée et non à sa nature profonde.

Au contraire, la pensée innée est un modèle qui nous permet de comprendre la nature de nos pensées et les principes qui gouvernent nos expériences de vie. Une fois que nous comprenons cela, nous sommes en mesure de ressentir un véritable sentiment de liberté au sujet des expériences de vie que nous traversons.

PARTIE 2 : LES VECTEURS FONDAMENTAUX

La clairvoyance innée et la créativité

La clairvoyance et la tranquillité d’esprit sont les paramètres normaux de notre cerveau et la pensée superstitieuse peut malheureusement brouiller ces paramètres. Les interventions extérieures ne sont pas une solution viable car elles empêchent les opérations autocorrectives de l’esprit de s’activer. A l’inverse, la meilleure approche consiste à guider l’esprit pour l’aider à retrouver sa clairvoyance originelle. La clairvoyance et le bien-être ne requièrent aucune concentration. En tant que conditions préexistantes de l’esprit, elles fonctionnent de manière autonome pour nous guider vers des expériences gratifiantes et une vie pleine de sens.

Lorsque nous nous mettons à la recherche de solutions, nous nous penchons bien souvent sur ce que nous savons déjà alors que la solution ne s’y trouve malheureusement pas. En réalité, les nouvelles idées, la créativité et les solutions se trouvent dans l’inconnu. L’inconnu est ce qui contient de nouvelles pensées. Lorsque notre esprit retrouve sa clairvoyance, de l’espace se crée dans ce dernier pour permettre aux nouvelles idées d’affluer.

L’authenticité et l’intuition

Avec le temps, nous développons nos propres images de nous-même, images que nous mettons à jour régulièrement. Elles représentent des points de référence des perceptions de nos capacités, de nos limites et de nos mérites. Chaque fois que nous sommes confrontés à une tâche spécifique, nous nous demandons automatiquement si nous sommes ou non capables de la compléter. Ces images de nous-même que nous gardons à l’esprit ne sont pourtant qu’une interprétation de la réalité issue de nos pensées et ne représentent pas réellement qui nous sommes.

Concrètement, il se peut que nous acceptions ces représentations fallacieuses de nous-même qu’elles concernent notre corps, nos réussites, nos histoires, notre compte en banque ou tout autre type d’entités sans aucun rapport réel avec notre être. Ce sont ces éléments qui créent nos expériences de vie.

Les principes réels au fondement de la pensée innée comprennent la pensée, la conscience et l’esprit. Ces principes sont également la source de notre sécurité, de notre bien-être, de notre paix intérieure et de nos sentiments de joie et de bonheur.

Il existe un certain nombre de systèmes de navigation possibles pour nous guider à travers le processus de découverte de notre véritable identité. Certains sont de nature technologique et d’autres sont composés des 5 sens. Pour autant, ce serait une erreur de se reposer entièrement sur ces systèmes pour avancer dans la vie. Une telle erreur peut ainsi prendre différentes formes. Pour certains, il existe un désir de gagner davantage en clairvoyance dans leur vie avant de prendre une décision importante. Pour d’autres, c’est la croyance qu’ils sont tombés dans une sorte de torpeur et qu’ils ont besoin d’en sortir pour continuer d’avancer dans leur vie.

Fort heureusement, chacun d’entre nous possède un système d’orientation interne que l’on appelle communément la sagesse. La sagesse est une forme d’expression de l’esprit. Son origine est à rechercher en dehors du domaine de perception du temps, de l’espace et des choses. Bien que l’intelligence et les expériences passées puissent être des sources de données précieuses, la sagesse procure une qualité d’information différente. Elle est en quelque sorte un système d’orientation contextualisé qui vit le jour bien avant que le système de pensée habituel ne soit développé. Elle est également source de clairvoyance, et bien que nous puissions ne pas nous en rendre compte, nous avons déjà compté sur elle dans nos expériences de vie précédentes.

Les objectifs nuisibles et les désirs authentiques

Les objectifs peuvent être un bon moyen de concentration, de rassemblement de ressources personnelles, et de mesure du progrès accompli. Mais ils peuvent également être mal utilisés, conduisant parfois à des résultats non désirés.

Les objectifs toxiques renforcent le décalage entre les attentes intérieures et la réalité du monde extérieur et nous séduisent en nous amenant à échanger la richesse des expériences présentes contre la pensée superstitieuse. La plupart du temps, les personnes qui atteignent leurs objectifs toxiques se rendent compte qu’ils ne leur apportent finalement aucun plaisir ni aucune satisfaction.

Les objectifs authentiques sont des expressions naturelles de notre clairvoyance innée, de notre sagesse et de notre bien-être. Les désirs authentiques désignent des choses que nous désirons pour ce qu’elles sont et sont le fruit de notre curiosité et de notre fascination. Ces objectifs sont issus d’une véritable compréhension de la vie. Lorsque nous comprenons que notre clairvoyance, notre sécurité et notre bien-être ne dépendent pas des objectifs que nous nous fixons, nous nous autorisons enfin à nous relaxer et à laisser notre sagesse nous guider pour prendre nos décisions de vie.

Le pouvoir de la présence et de la résilience

Les schémas de pensée habituels sont des obstacles aux expériences épanouissantes de la vie. Cela s’explique par le fait qu’elles nous empêchent de vivre pleinement le moment présent en créant des objets de pensée qui nous projettent dans le futur ou dans le passé. Ces pensées prennent des formes différentes allant des objectifs toxiques à l’anxiété en passant par le ressentiment et la peur de la perte. Elles nous empêchent de réaliser que le présent est tout ce qui compte vraiment.

Nous percevons les choses comme des problèmes en nous basant uniquement sur nos pensées. Lorsque nous acceptons de vivre le moment présent, nous rompons avec notre manière habituelle de percevoir une situation. Cela nous permet ainsi de nous connecter à notre sagesse intérieure et de voir la réalité de manière plus fidèle.

Nous sommes naturellement résilients et notre clairvoyance ainsi que notre paix intérieure peuvent être facilement mobilisées. Il faut tout de même bien prendre conscience de la différence entre la clairvoyance de l’esprit et la clairvoyance de la compréhension.

La clairvoyance de l’esprit est un état libéré de la pensée superstitieuse. Nous l’expérimentons de différentes manières et à des moments différents de notre vie de manière très courte. La clairvoyance de la compréhension est le niveau à partir duquel nous comprenons la nature ambivalente de la réalité, ou que nous réalisons que nos perceptions des expériences de vie proviennent de nos pensées du moment. Un accroissement de la clairvoyance de la compréhension entraine un accroissement de la clairvoyance de l’esprit.

Le lien et les relations avec autrui

La pensée habituelle a souvent pour conséquence que nous nous sentions séparés des autres et de la vie. Croire que nous ressentons quelque chose de différent de nos propres pensées est ce qui crée la solitude, l’isolement et le conflit.

Lorsque la pensée superstitieuse ne crée pas d’obstacles, les émotions positives telles que l’amour, la clairvoyance et le lien social représentent les états naturels de la pensée. Le lien entre les gens constitue la norme lorsque le mode de pensée habituel ne crée pas d’obstacle. Le lien permet également de nous rendre vivant en créant un moyen efficace de communication. Lorsqu’une personne se sent reliée à une autre personne, des émotions telles que la compréhension et l’amour s’en trouvent largement renforcées.

PARTIE 3 : LA MARCHE A SUIVRE

Petit problème…

La plupart des sujets d’actualité dont nous entendons parler traitent de conflits, d’avarice, d’anxiété, de ressentiment, de pauvreté, de stress, de colère ou simplement de manque de sagesse.

Tous ces éléments sont des symptômes de la pensée superstitieuse issue du malentendu entre attentes intérieures et réalité du monde extérieur. Lorsque nous sommes persuadés que nos expériences positives sont causées par les conditions extérieures, nous faisons tout notre possible pour répéter ces expériences. Lorsqu’au contraire, nous sommes convaincus que nos expériences négatives sont causées par les conditions extérieures, nous faisons également tout ce que nous pouvons pour les éviter. Pourtant, lorsque nous nous rendons compte de l’ambivalence de la réalité, nous créons les conditions d’une expérience de vie beaucoup plus intense et sommes en mesure de répondre aux situations de vie avec clairvoyance, sagesse et honnêteté.

La conscience est le principe qui permet de faire de nos pensés une réalité. Lorsque nous ressentons un accroissement de notre conscience, nos habitudes passées commencent instantanément à perdre de leur emprise. Nous comprenons ensuite le caractère illusoire des expériences tirées de nos pensées. C’est la raison pour laquelle nous devons faire en sorte d’augmenter notre conscience : elle représente une sorte de pénicilline de l’esprit qui transforme notre manière habituelle de penser et élimine la majorité de ses désagréments.

Ne rien faire

Trop souvent, nous gâchons notre vie en agissant de la mauvaise manière ou en suivant des pensées superstitieuses qui tôt ou tard s’accompagnent d’un puissant sentiment de stress.

Au contraire, nous agissons de manière inspirée en suivant des principes tels que la clarté, la sagesse et l’intuition. Nous avons alors à l’esprit l’importance du timing tout en ne nous laissant pas envahir par un sentiment d’urgence générateur de stress. C’est la raison pour laquelle l’action inspirée est si efficace et si productive.

Cela signifie que ne rien faire est parfois la meilleure chose à faire car elle nous permet d’être guidés par la clairvoyance et la compréhension. La meilleure chose à faire peut donc consister à accomplir une action particulière, s’arrêter et faire une pause ou à attendre pour trouver une nouvelle orientation. Dans ce contexte, l’inaction nous permet de rester dans la course en permettant à notre système de pensée de s’auto-corriger et d’augmenter notre clairvoyance et notre compréhension de la situation.

L’illusion du leadership

Bon nombre d’entreprises éprouvent des difficultés à développer le leadership de leurs employés. Elles investissent beaucoup dans le coaching et la formation de leur personnel mais elles n’obtiennent que rarement les leaders inspirants et motivants qu’elles espèrent ainsi former. Le problème avec ce type d’approche, c’est que ce dernier est basé avant tout sur l’apprentissage de méthodes ou de compétences que l’on demande ensuite aux apprenants de mettre en pratique. Ces approches concrètes fonctionnent très bien dans le cadre de processus mécaniques ordinaires mais elles échouent dès lors qu’on les applique aux aptitudes créatives et cognitives. La cause principale de l’échec étant que la mise en pratique des compétences acquises nécessite de la clairvoyance et les qualités que cette dernière apporte.

L’illusion du leadership, c’est donc la croyance illusoire que nous pouvons trouver la source de notre leadership en dehors de nos propres ressources. La véritable source du leadership réside dans la clairvoyance de notre esprit et la clairvoyance de notre compréhension. Ce sont ces compétences qui nous permettent de faire face aux difficultés. Bien que les compétences acquises soient essentielles, il n’en demeure pas moins que ces dernières doivent être ancrées dans les qualités intérieures du leadership.

Vivre la vie dont vous rêvez

Chercher la source de notre bonheur, de notre sécurité et de notre paix intérieure à l’extérieur est une perte de temps. Vivre la vie dont nous rêvons ne dépend pas des circonstances mais de la clairvoyance et de la sagesse de nos jugements. Nous devons ainsi garder à l’esprit les 3 principes suivants :

  1. L’appréciation : lorsque nous vivons une expérience de vie intense, nous devons l’apprécier à sa juste valeur.
  2. La gratitude : nous devons nous montrer reconnaissants pour ce que nous avons déjà eu la chance de vivre. Cela nous encourage à approfondir notre perspicacité.
  3. La compréhension : lorsque nous essayons d’augmenter la clairvoyance de notre compréhension, chaque expérience doit être considérée comme une opportunité d’apprendre.

Le chaos, la complexité et l’art du changement durable

Le monde actuel est un monde de chaos et d’incertitude, largement alimenté par l’augmentation de la vitesse et de la complexité. Ces challenges sont trop importants pour être abordés sous l’unique angle de l’analyse et de l’intelligence rationnelle. Nous devons d’abord nous servir de la clairvoyance pour résoudre les problèmes qui se posent à nous et créer ainsi les conditions d’un avenir durable. Nous avons également besoin de la sagesse pour prendre les meilleures décisions lorsque les circonstances s’avèrent être stressantes et du lien social dont chacun de nous a besoin pour ressentir un sentiment d’appartenance authentique.

La plupart des problèmes auxquels le monde moderne doit faire face sont le résultat de notre incompréhension au niveau individuel. Réussir à adopter une compréhension lucide de la pensée innée transforme la manière dont nous expérimentons la vie et nous permet de découvrir de nouvelles solutions, de nouveaux objectifs et de nouvelles directions. Cela s’explique d’ailleurs très simplement par le fait que la compréhension lucide nous permet de réduire la force du réseau extérieur-intérieur au profit de l’augmentation de la force du réseau intérieur-extérieur.

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: