Comment Minimiser le Risque de Vos Investissements pour Atteindre l’Indépendance Financière ?

Lorsque je parle d’indépendance financière ou d’investissement avec mon entourage, j’entends souvent dire que la prise de risque n’est pas leur truc et qu’ils préfèrent se montrer plus prudents que moi en matière d’investissement.

Lorsque j’étais directeur d’agence bancaire à Neuilly-sur-Seine, j’entendais souvent mes clients dire qu’ils cherchaient avant tout un placement sûr qui offre un bon rendement.

Le problème lorsqu’on aborde une discussion sur l’indépendance financière sous l’angle de la prudence ou de la sécurité, c’est que l’on a très peu de chance d’atteindre ses objectifs.

Le problème lorsqu’on cherche un placement garanti qui offre un bon rendement, c’est que l’on a toutes les chances de ne jamais le trouver.

Les produits financiers proposés par les grands réseaux bancaires n’ont pas pour objectif de vous aider à atteindre l’indépendance financière. Ils ont pour objectif d’améliorer le PNB de votre banque. Votre conseiller bancaire peut être de la meilleure volonté du monde, son métier consiste d’abord et avant tout à vous vendre un produit. Le conseil est secondaire même s’il est nécessaire de le formaliser pour respecter la législation et fidéliser le client.

L’éducation financière pour minimiser le risque de vos investissements

Dire que l’on cherche d’abord et avant tout la sécurité dans ses placements revient purement et simplement à faire l’aveu que l’on manque d’éducation financière. Soit parce que l’argent nous fait peur soit parce qu’on ne souhaite pas prendre le temps d’apprendre à s’en servir à bon escient.

La finance moderne nous a appris que la rentabilité d’un investissement est proportionnelle à son niveau de risque.

La vérité à ce propos, c’est qu’en réalité, plus votre culture financière est basse, plus le risque est élevé. Et inversement, plus votre culture financière est élevée, plus le risque est faible.

La prochaine fois que vous allez voir votre conseiller financier, réfléchissez bien à ce que vous lui direz au sujet de votre style d’investisseur. Si vous lui dites que vous êtes de nature plutôt prudente, le message que vous envoyez est clair. Il sait tout de suite que vous n’êtes pas éduqué en matière d’investissement. Cela lui donne l’opportunité de vous vendre le produit qui l’arrange pour atteindre ses objectifs à votre détriment. Bien sûr, vous signerez un papier prouvant que vous connaissiez les risques. Mais qui n’a jamais constaté un décalage entre les promesses orales de son conseiller et l’engagement écrit ?

Il ne s’agit pas ici de diaboliser les employés de banque. Il s’agit plutôt de vous faire prendre conscience que la gestion de votre argent est d’abord et avant tout de votre responsabilité. Vous ne pouvez blâmer les acteurs financiers qui tournent autour de votre patrimoine de privilégier leurs intérêts à vos dépends si vous ne faites pas en sorte de leur montrer que vous maitrisez votre sujet.

La finance reste un monde de prédateurs dans lequel vous devez posséder les bonnes armes pour vous défendre.

C’est la raison pour laquelle vous ne devez jamais investir dans quelque chose que vous ne comprenez pas.

Aucun investissement n’est risqué par nature

Un investissement n’est jamais risqué en tant que tel. Ce qui est risqué en revanche, c’est investir son argent sur les recommandations d’une tierce personne par manque d’éducation financière !

Que votre investissement soit dans le domaine de la bourse, de l’immobilier ou du capital risque, cela reste un investissement. C’est vous, en tant qu’investisseur qui déterminez si votre investissement est bon ou mauvais. Bien sûr, il arrive parfois de se tromper et de faire de mauvais choix. Le tout est d’accepter que cela fait partie de l’apprentissage pour rebondir et recommencer autrement et mieux.

Mais une chose est sure : plus vous êtes éduqué financièrement, plus vous avez de chances de réussir vos investissements. La courbe d’apprentissage de l’investisseur est une réalité dont il vous faut tenir compte pour réussir votre vie financière.

Investir votre argent dans les actions n’est pas plus risqué que de placer votre argent dans les produits bancaires de votre conseiller si vous savez ce que vous faites.

Prenez le contrôle de vos finances

« Le risque, c’est ne pas savoir ce que l’on fait. » – Warren Buffett

N’importe quel investisseur s’est déjà trompé en investissant son argent. Dire le contraire serait un mensonge.

Il est vrai qu’il est bien plus confortable pour l’estime personnelle d’accuser son conseiller ou le gérant de fonds auquel on a confié la gestion de son argent que de prendre la responsabilité de nos échecs.

Nous réagissons tous de la même manière dès lors que nous sommes confrontés à la prise de décision et à l’erreur : il est bien plus confortable d’attribuer aux autres ou aux circonstances extérieures la cause de nos échecs.

Si vous souhaitez atteindre l’indépendance financière, vous allez devoir agir autrement. Vous allez devoir voir les chiffres autrement et en faire vos alliés.

Une fois que vous aurez fait en sorte d’améliorer votre éducation financière, vous serez en mesure d’investir votre argent dans les meilleurs supports tout en vous basant sur une idée claire et précise de vos objectifs personnels.

Mais le plus important est peut-être ailleurs : prendre en main le contrôle de vos finances est certainement le moyen le plus sûr de réduire le risque de vos investissements.

A vous de jouer !

Si vous êtes intéressé par l’indépendance financière, n’hésitez pas à consulter l’espace coaching spécialement dédié à cet effet.

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: