Comment Reprendre Le Contrôle De Votre Vie Financière ?

contrôle de la vie financière

« Gagner plus d’argent ne résoudra pas vos problèmes si la gestion de votre trésorerie est le problème. » – Robert Kiyosaki

Apprenez à gérer votre trésorerie

Le souci numéro 1 des personnes qui ont des problèmes d’argent, c’est que personne ne leur a malheureusement jamais appris à gérer leur trésorerie.

Sans cette compétence, ils se voient ainsi contraints de travailler toujours plus pour gagner plus d’argent car ils sont persuadés que cela résoudra leurs problèmes. C’est un peu comme un tonneau percé : à quoi bon le remplir si le liquide s’échappe sans arrêt par les trous ?

Ce qui est encore plus problématique dans ce cas, c’est que le fait de gagner plus d’argent pousse généralement les gens à s’endetter encore plus.

De la même manière qu’une entreprise bien gérée est une entreprise pérenne, vous devez mettre votre vie financière sous contrôle pour que l’argent soit enfin au service de votre vie et non l’inverse.

Le meilleur moyen pour prendre le contrôle de votre vie financière consiste à vous fixer des objectifs de court terme et de long terme. Ainsi, n’hésitez pas à prendre un cahier pour assurer le suivi de vos finances et à y inscrire l’objectif de trésorerie que vous vous fixez d’ici le mois prochain.

Une technique qui a fait ses preuves pour tenir ses objectifs de trésorerie consiste à se payer en premier. En mettant de côté chaque mois un pourcentage des revenus du travail que vous percevez, vous faites déjà un grand pas vers votre nouvelle vie.

Pour ne pas succomber à la tentation, n’hésitez pas à automatiser votre virement en début de mois et à virer cet argent sur un compte d’épargne « bloqué » comme l’assurance-vie ou le PEA. En procédant ainsi, vous sécurisez votre épargne de long terme en la protégeant contre votre meilleur ennemi, c’est-à-dire vous-même ! Dans le cas où vous ne seriez pas encore prêt à vous payer en premier, vous pouvez commencer par contrôler vos dépenses et éliminer les dettes superflues.

Contrôlez vos dépenses

Lorsque vous vous trouvez au fonds du trou, vous devez arrêter de creuser. Concrètement cela signifie que vous allez devoir mettre vos dépenses sous surveillance et résister à la tentation d’acheter des biens de consommation.

Pour cela, il vous faudra faire preuve de courage et de force mentale. De nos jours, la frugalité est une attitude étrange, surtout dans des sociétés qui prônent avant tout l’écoute de ses désirs et légitime le besoin d’y répondre dans l’immédiat.

Pour sortir de l’endettement – et ce conseil est d’ailleurs valable que vous soyez endetté ou non – vous allez devoir adopter une attitude beaucoup plus raisonnée qui consiste notamment à accepter de ne pas céder immédiatement à la satisfaction de vos désirs. En réduisant vos achats de biens de consommation, vous augmenterez le pourcentage de revenus que vous êtes en mesure d’épargner. Il est primordial que vous ne considériez pas cette pratique comme provisoire mais comme une attitude normale et saine. Faire comme 90% des gens ne vous aidera pas à vous en sortir !

Comment éliminer vos prêts à la consommation

Dans l’univers merveilleux des dettes, il en existe 2 types bien distincts : les dettes avec « collatéral » comme les prêts personnels immobiliers et les dettes sans « collatéral » comme les prêts à la consommation pour lesquels l’argent emprunté s’évapore comme l’eau au soleil. Au lieu d’acquérir un actif ou un bien tangible, l’argent est ainsi dilapidé et ne sert pas à autre chose qu’à vous appauvrir.

Bien que l’Ecole des Finances Personnelles ne considère pas votre résidence principale comme un actif, il n’en demeure pas moins qu’une fois votre emprunt remboursé, cette dernière se trouvera bien à l’actif de votre bilan patrimonial.

Il s’agit là d’une démonstration typique de ce que le jargon financier appelle un « coût d’opportunité » car être propriétaire sans emprunt vous permet d’économiser le paiement d’un loyer. C’est la raison pour laquelle le prêt immobilier est sûrement le moins nocif des prêts que vous pouvez contracter. Encore faut-il s’être renseigné sur le marché immobilier local et sur la qualité du bien convoité.

En revanche, il est une catégorie de prêts extrêmement toxique et qui plombe considérablement vos finances personnelles  : ce sont les prêts à la consommation. Une fois que vous avez appris à réduire vos dépenses, les prêts à la consommation doivent être la prochaine victime de votre croisade contre la mauvaise gestion de vos finances personnelles. Non seulement ces derniers ne vous permettent pas de vous enrichir, mais ils sont surtout extrêmement coûteux à rembourser avec des taux d’intérêt très lourds à supporter.

Voici une petite stratégie clé en main pour vous aider à éliminer vos emprunts à la consommation :

  1. Si cela vous est possible, remboursez immédiatement vos emprunts avec vos économies et repartez de zéro,
  2. Si vous n’avez pas d’argent de côté, priorisez le remboursement de vos emprunts à la consommation avant toute autre sorte de dépense,
  3. Ne tombez pas dans le piège de contracter un nouvel emprunt pour rembourser le précédent. Avant d’envisager le regroupement de crédit, faites en sorte d’étudier les autres possibilités dont vous disposez,
  4. Envisagez le regroupement de crédit (n’en contractez pas de nouveau) et suivez les étapes de la prise en main de vos finances décrites précédemment pour dégager de nouveau une trésorerie positive que vous affecterez au remboursement de vos emprunts,
  5. Une fois le remboursement effectué, faites-vous la promesse de ne plus jamais avoir recours à ce type de financement.

Comment éliminer au plus vite votre emprunt immobilier

A l’Ecole des Finances Personnelles, nous pensons que vous ne devriez jamais acquérir votre résidence principale tant que vous n’êtes pas en mesure d’apporter un minimum de 50% de sa valeur.

Si vous avez déjà contracté un prêt personnel immobilier sans tenir compte de ce ratio, voici quelques conseils pour vous permettre de le rembourser plus rapidement :

  1. Une fois que vous vous êtes débarrassé de vos prêts à la consommation et que vous avez commencé à vous payer en premier, vous pouvez utiliser le solde positif de votre trésorerie pour augmenter le remboursement de vos mensualités de crédit. A ce stade, vous devez faire votre calcul en fonction du taux d’emprunt dont vous avez bénéficié et le taux de rémunération des actifs dans lesquels vous souhaitez investir. Acquérir progressivement des actifs dont le taux de rendement est supérieur au taux de votre emprunt vous permettra de dégager une marge positive et donc de vous remettre sur le chemin qui mène à la liberté financière,
  2. En période de baisse des taux d’emprunt, n’hésitez pas à renégocier votre taux d’emprunt ou à faire le tour des banques pour que l’une d’entre elles vous le rachète à un taux inférieur. Avec le temps, cela pourrait très vite représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Vous l’avez compris, vous n’êtes pas obligé d’en arriver au surendettement pour reprendre le contrôle de votre vie financière. Rappelez-vous qu’il s’agit de l’étape indispensable qui vous permettra de poser les bases de votre liberté financière.

Une fois que vous serez en mesure de vous payer en premier, d’épargner votre argent sans y toucher et de vivre véritablement selon vos moyens, vous aurez déjà fait un pas de géant vers l’indépendance financière.

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: