Le vrai coût des choses

le vrai coût des choses - école des finances personnelles

« La force la plus puissante dans l’univers est celle de l’intérêt composé » – Albert Einstein

Les petites économies

Savez-vous qu’une petite économie de 5 Euros par jour peut atteindre la somme de 400.000 Euros après plusieurs dizaines d’années ?

On estime qu’un individu touchant le salaire français moyen – soit 1500 Euros net – verra plus d’un million d’Euros passé entre ses mains au cours d’une vie en comptant uniquement les revenus du travail.

Dès lors que ce dernier se met à réaliser un effort d’épargne minimum,  les résultats s’avèrent vite exponentiels avec le temps.

C’est là toute la magie des intérêts composés.

Avant d’aller plus loin, arrêtons-nous un instant sur les notions  d’intérêts simples et d’intérêts composés.

Un capital produit des intérêts simples si les intérêts sont uniquement calculés sur ce capital.

Un capital produit des intérêts composés si à la fin de chaque période, les intérêts générés sont ajoutés au capital pour produire de nouveaux intérêts. On dit aussi que les intérêts sont capitalisés.

Exemple
Placement d’un capital de 100 € à un taux annuel de 5 % d’intérêts simples sur 2 ans.
Les intérêts seront de : 100 × (5/ 100) × 2 = 10  €.
Placement d’un capital de 100 € à un taux annuel de 5 % d’intérêts composés sur 2 ans.
Les intérêts seront de : 100 × (5 / 100) = 5 € la première année.
Puis : 105 × (5 / 100) = 5,25 € la deuxième année.
Soit au total 10,25 €.

C’est ainsi qu’en faisant l’économie de 5 Euros par jour pendant 50 ans et en les plaçant à un taux moyen de 5%, on obtient un montant de 401.163,10 Euros.

La conclusion principale que vous devez tirer de ce calcul, c’est que la chasse aux dépenses quotidiennes superflues est bien plus rentable qu’il n’y parait de prime abord. Rendez-vous compte : 5 Euros par jour pendant 50 ans vous mettent à la tête d’un capital de plus de 400.000 Euros !

Ne perdez jamais de vue que le début de la richesse, c’est l’argent que vous parvenez à conserver, pas celui que vous percevez.

Les investissements

Vos placements financiers

Maintenant que vous avez compris que la richesse, c’est l’argent que vous parvenez à conserver, vous allez devoir faire en sorte de le faire fructifier. Dans le cas contraire, vous perdrez de l’argent. Ce dernier sera rongé par l’inflation.

L’inflation, c’est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie. Concrètement, elle se manifeste par une hausse des prix. Avec le temps, l’inflation pénalise donc votre pouvoir d’achat et ronge vos économies.

Exemple 
Il n’est pas facile de calculer l’érosion de l’inflation et de répondre à la question « en combien de temps l’inflation va t-elle diviser par 2 mon capital ? »
Heureusement, Einstein a mis au point une méthode très précieuse pour nous permettre de faire le calcul rapidement. Il suffit de diviser le nombre 70 par le taux d’inflation.
Ainsi, en prenant un taux d’inflation conservateur de 3%, vous comprenez très vite que l’inflation mettra seulement 23 ans pour diviser par 2 le montant total de vos économies.
Dans le contexte actuel de création monétaire et le risque d’hyperinflation qui l’accompagne, ne perdez pas de vue qu’une inflation à 7% est un scénario probable et que dès lors il ne faut pas plus de 10 petites années pour diviser votre capital par 2…

Si vous souhaitez conserver votre pouvoir d’achat, vous allez devoir faire fructifier votre argent. Et vous allez très vite vous rendre compte que les frais de gestion de vos placements financiers vous font également perdre des sommes colossales avec le temps.

C’est pour cette raison que vous avez tout intérêt à gérer vos investissements de manière autonome. En agissant de la sorte, vous faites l’économie moyenne de 2% de frais annuels ce qui se révèle être une véritable fortune après quelques années.

Exemple 
Vous investissez sur un marché actions qui rapporte environ 5% sur une durée de 20 ans. Votre capital de départ est de 10.000 Euros, somme que vous réinvestissez chaque année.
Pour simplifier les calculs, nous ne prenons volontairement pas en compte l’inflation dont l’impact est nul pour notre comparaison puisqu’applicable dans les 2 cas.
Dans le premier cas, vous gérez votre argent en direct, vous serez donc au bout de 20 ans à la tête d’un capital de plus de 347.000 Euros.
Dans le deuxième cas, vous achetez des parts d’un fonds qui prélève 2% de frais annuels en moyenne, vous serez donc au bout de 20 ans à la tête d’un capital de 277.000 Euros. (Et encore, sachez que la plupart des fonds prélèvent des frais d’entrée d’un montant équivalent et parfois même des frais de sortie…)
En gérant seul votre investissement, votre gain s’élève donc à plus de 70.000 Euros !

Vous pensez peut-être que vous n’obtiendrez pas une performance équivalente à celle d’un gérant professionnel qui connaît le marché boursier sur le bout des doigts.

En réalité, les études les plus récentes publiées par la très sérieuse base de données Ibbotson prouvent le contraire : 75% des gérants font moins bien que leur indice de référence.

En déléguant la gestion de votre argent, vous perdez non seulement 91.000 Euros de frais sur 20 ans mais peut être bien une somme équivalente en performance comparée !

Vos placements immobiliers

Comme pour les placements financiers, les intérêts composés démontrent très clairement que les frais de gestion et d’assurance de vos biens immobiliers vous font perdre une fortune.

Exemple
Vous investissez dans un bien d’une valeur de 200.000 Euros qui rapporte environ 5% sur une durée de 20 ans. Le montant des loyers annuels que vous percevez est de 10.000 Euros, somme que vous réinvestissez après la première année. Le capital constitué par ces loyers sera appelé « capital secondaire » dans cet exemple.
Dans le premier cas, vous gérez votre bien en direct, vous serez donc au bout de 20 ans à la tête d’un capital secondaire de plus de 347.000 Euros.
Dans le deuxième cas, vous déléguez la gestion de votre bien à une agence et prenez une assurance loyers impayés pour un coût combiné de 0,90%, vous serez donc au bout de 20 ans à la tête d’un capital secondaire de 257.000 Euros.
En gérant seul votre bien, votre gain s’élève à plus de 90.000 Euros !

C’est ainsi qu’en cumulant le montant des économies réalisées dans les 2 études de cas, on parvient à un total de plus de 160.000 Euros sur 20 ans.

Imaginez la somme totale que cela peut représenter sur la durée d’une vie…