Les 7 Informations Clés que l’Etat et les Banques Voudraient Vous Cacher

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous lançons cette série consacrée aux informations économiques et financières cruciales qui échappent pourtant à 90% du grand public. Notre objectif est de vous permettre de juger de manière critique l’environnement économique et financier et d’aller au delà de la pensée conformiste et moraliste véhiculée par les grands médias nationaux. Par cet engagement, nous souhaitons réaffirmer notre volonté de vous aider à améliorer votre éducation financière et vous donner les moyens de vivre la vie que vous méritez. Parce que cultiver son intelligence financière pour être libre et prospère demain est un projet de vie qui n’attend pas. Nous vous souhaitons une excellente lecture.

Info cachée n°1 : Augmenter un smicard célibataire de 100 euros ne lui rapporte que 27 euros

C’est le Journal Le Parisien qui nous l’apprend : le système fiscal actuel défavorise les travailleurs pauvres. Pour une même augmentation de 100 euros brut, un smicard célibataire perçoit moins qu’un célibataire gagnant 1,5 fois le smic.

La news : Un smicard averti en vaut deux

Notre avis : Ou da da dis donc… Quelle surprise ! Le système fiscal serait-il toujours inéquitable ? Un système fiscal n’est pas bâti dans un esprit de justice sociale comme on tente de nous le faire croire mais pour servir les intérêts du gouvernement en place. Vous cherchez à alléger votre fiscalité ? Renseignez-vous sur la ligne directrice tracée par le gouvernement en matière de politique fiscale et sociale, vous obtiendrez votre réponse.

Info cachée n°2 : La Commission Européenne remet en cause la politique économique française

L’information, relayée par Le Monde, est à prendre au sérieux. A Bruxelles, on commence à s’impatienter face aux manques de résultats obtenus par le gouvernement de François Hollande et on surveille de près les lendemains des élections municipales.

La news : Bruxelles presse Paris de respecter ses engagements budgétaires

Notre avis : Rien de nouveau sous le Soleil. Nous avons déjà donné notre avis sur la situation économique désespérée de notre pays ici et ici. Sans réforme sérieuse, nous allons droit dans le mur et plus le mur se rapproche, plus l’impact est probable.

Info cachée n°3 : Le FMI panique à l’idée de voir la déflation s’installer en zone Euro

Dans ses perspectives économiques mondiales, le FMI s’alarme d’une croissance trop lente et trop faible. En particulier, dans la zone euro qui fait face à de sérieux risques de déflation. Il exhorte la BCE à agir en conséquence.

La news : Le FMI exhorte la BCE à agir contre le risque de déflation

Notre avis : Mais au fait, quand on y réfléchit bien, la déflation, c’est vraiment un problème pour tout le monde ? Parce qu’après tout, une baisse des prix, c’est plutôt pas mal pour le consommateur, non ? Ah oui c’est sûr, c’est embêtant pour un Etat surendetté… Comme nous l’explique très bien Philippe Herlin dans un article publié sur le site Goldbroker :

« Si tout de même, il y a bien quelqu’un qui est angoissé par la baisse généralisée des prix : celui qui est très endetté. Sa dette, en effet, voit son poids relatif augmenter au fur et à mesure que les prix baissent, sa valeur nominale ne bouge pas mais elle devient proportionnellement plus lourde quand partout autour les prix refluent. Pour un surendetté, un recul prolongé des prix signe son arrêt de mort. Et qui est concerné ? Les pays industrialisés, les Etats-Unis, l’Europe et le Japon. Voici la véritable raison, les Etats surendettés. Ensuite ils « vendent » cette peur à tout le monde pour masquer le fait qu’ils en sont les seuls à en payer le prix. » – Philippe Herlin

Pour lire l’article complet : Pourquoi veut-on nous faire croire que la déflation est le mal absolu ?

La solution trouvée par les autorités ? L’impression monétaire bien sûr. Remarquez, une fois que l’hyperinflation aura coulé le paquebot France, il n’y aura de toutes façons plus personne à sauver. 

Info cachée n°4 : Le FMI s’inquiète de la fragilité des banques européennes

Difficultés des entreprises de l’Europe du Sud à payer leurs échéances, poids des créances douteuses dans le bilan des banques, le FMI demande à la BCE de fluidifier les rouages de l’économie en augmentant les liquidités.

La news : La fragilité des banques européennes inquiète le FMI

Notre avis : à boire et à manger dans cet article. Le constat est toujours le même : les créances douteuses présentes dans le bilan des banques ont doublé depuis 2009 et la crise des subprimes (!). Mention spéciale au FMI qui « espère » que les tests de résistance imposés aux banques se feront dans « la plus grande transparence ». Peut-être faudrait-il déjà commencer par auditer le hors-bilan de ces établissements qui leur sert à cacher leurs cadavres… Ah oui pardon j’oubliais on n’audite pas le hors-bilan. La fête peut continuer alors…

Info cachée n°5 : La Firme veut fermer sa « dark pool »

La banque d’affaires américaine se préparerait à fermer sa place de marché interne. Depuis quelques temps, les « dark pools », un système alternatif aux grandes Bourses règlementées, et la pratique du trading à haute fréquence font l’objet d’une hostilité croissante dans l’opinion publique.

La news : Goldman Sachs envisage de fermer sa « dark pool » et autres cachotteries

Notre avis : alors là j’avoue que la news nous a fait beaucoup rire. Goldman Sachs prise d’un élan d’éthique et qui se soucie de l’opinion publique. Goldman prête à renoncer à une source de revenus gigantesque et gagnante à tous les coups… Allons allons, c’est comme si un casino vous disait : « aller, on arrête de jouer à face je gagne, pile tu perds. Ca me fait de la peine de me remplir les poches tous les jours sur ton dos. » Hilarant, on vous dit !

Info cachée n°6 : Que se passe t-il quand les actifs deviennent trop chers ?

L’abondance de la liquidité à investir et le maintien durable de taux d’intérêt sans risque faibles conduisent les investisseurs à acheter des quantités importantes de tous les actifs risqués.

La news : Que va t-il se passer quand tous les actifs seront trop chers ?

Notre avis : D’après vous ?

Info cachée n°7 : La déclaration de situation patrimoniale de Michel Sapin

Le meilleur pour la fin. Voici la déclaration de situation patrimoniale de Michel Sapin qui a été effacée du portail du gouvernement depuis sa publication.

La news : Déclaration de situation patrimoniale de Michel Sapin

La source : Le Contrarien du jeudi 3 Avril

Notre avis : Aller, nous sommes grands seigneurs, nous ne nous étendrons pas sur cette petite tentative de cachotterie gouvernementale. En revanche, le point qui nous émeut davantage, c’est la volonté manifeste de notre nouveau ministre des Finances de débancariser son épargne. Rendez-vous compte :

  • A peine 4300 euros dans ses comptes ouverts au Crédit Agricole,
  • Rien en valeurs mobilières,
  • Rien en assurance-vie et…
  • Plus de 2,5 millions d’euros en biens (im)mobiliers !

Vous trouvez toujours le système financier digne de confiance ? Tant mieux pour vous, parce que notre ministre des Finances, lui, ne semble pas du même avis…

Terminons notre revue de presse par une petite déclaration récente de J. Attali qui résume parfaitement la tournure d’esprit que vous devez avoir pour survivre dans ce monde nouveau :

« Débrouillez-vous, tel est mon conseil. Cela veut dire : au lieu de rester chômeur et d’attendre une offre d’emploi, formez-vous, créez votre entreprise et votre emploi, avec les crédits encore disponibles ; si vous avez un emploi ennuyeux, inventez vous-même une nouvelle façon de faire votre métier, quel qu’il soit, plus amusante et plus créative. Si votre chef vous ennuie, inventez une façon (il y en a mille) de le contourner, de le neutraliser. Si vous êtes chef d’entreprise, n’attendez pas de baisse d’impôt pour investir ou embaucher ; choisissez votre stratégie au regard du monde comme il est.

Et si cela passe par votre départ à l’étranger, faites-le, sans remords, pour un temps, sans pour autant céder à l’illusion d’exotiques miroirs aux alouettes.

Le monde appartiendra demain à ceux qui, aujourd’hui, auront su renoncer à attendre quoi que ce soit de qui ce soit. De leurs parents. De leurs patrons. De leurs maires. De leurs gouvernants. » – J. Attali

Alors, prêt pour le grand saut ?

Restez fidèles et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: