Pourquoi l’Arrogance Est Le Plus Grand Obstacle A l’Indépendance Financière

humilité et indépendance financière

L’ignorance et l’arrogance ne riment pas seulement, elles vont souvent de pair. – Jacques Sternberg

 Cette citation de Jacques Sternberg illustre à merveille le comportement de la plupart des gens dès lors que l’on en vient à évoquer le sujet des finances personnelles.

D’une certaine manière, il nous arrive à tous de nous montrer arrogant à un moment ou à un autre de notre vie quel que soit le sujet concerné. La finance comportementale a d’ailleurs démontré que moins nous avons de connaissances sur un sujet, plus nous sommes persuadés de nous y connaître. Et cela est d’autant plus vrai pour tout ce qui touche de près ou de loin à l’éducation financière.

N’avez-vous jamais remarqué comme votre coiffeur ou votre chauffeur de taxi se transforme soudain en économiste/investisseur chevronné dès lors qu’il s’agit d’évoquer les racines de la crise financière ou la situation de l’immobilier en France ?

Evidemment, il ne s’agit aucunement de tirer à boulets rouges sur les coiffeurs ou les chauffeurs de taxi, mais force est de reconnaître que nous agissons souvent de manière arrogante pour tenter de convaincre nos interlocuteurs de notre expertise sur un sujet que nous ne maitrisons pourtant pas.

Lorsque j’étais directeur d’agence bancaire, j’ai souvent remarqué ce comportement de la part de certains de mes clients. En matière d’éducation financière, il semble particulièrement douloureux pour l’ego de reconnaître que nous n’y connaissons pas grand chose.

Pourtant, chaque fois que nous nous montrons arrogant, nous perdons une occasion d’apprendre et par là-même nous nous appauvrissons au sens propre comme au sens figuré. Lorsque nous nous montrons arrogant, nous pensons que ce que nous ne savons pas n’est pas important.

Ainsi, les dernières études du Credoc sur l’éducation financière des français font état d’un chiffre surprenant : 78% des français s’estiment à l’aise en calcul alors que seulement 11% de la population sait qu’un capital qui a progressé de 200% a été multiplié par 3 !

Le piège de l’excès de confiance

En psychologie, on appelle « biais » cognitif un schéma de pensée source de déviation de jugement. Les travaux en la matière ont identifié de nombreux biais cognitifs propres à l’esprit humain et ce à travers de nombreux domaines comme la perception, les statistiques, la logique, la causalité ou encore les relations sociales.

Le biais cognitif qui caractérise le mieux l’arrogance est sans aucun doute ce que les experts ont appelé « l’excès de confiance » ou encore « l’excès d’optimisme ».

L’excès d’optimisme est une tendance naturelle que nous avons tous à surestimer nos propres compétences, et en particulier lorsque nous avons peu d’expérience dans un domaine.

En somme, plus une personne est incompétente, moins elle réalise qu’elle l’est. Plus une personne est compétente, plus elle est en mesure de jauger de ses propres compétences et plus elle sera sujette au doute au sujet de ces fameuses compétences. Jusqu’au moment où elle atteindra un degré de maitrise suffisant pour retrouver son degré de confiance initial.

Pour faire bref, l’ignorance apporte la confiance tandis que la connaissance la retire.

L’excès de confiance fait par exemple que les investisseurs croient « comprendre » le marché et être en mesure d’anticiper ses fluctuations de court terme, y compris dans des circonstances extrêmes.

L’excès de confiance pousse à ne pas utiliser toute l’information à disposition mais à faire confiance à des croyances personnelles pour prendre position. C’est un comportement extrêmement dangereux en matière de finances personnelles et d’investissement où les erreurs peuvent coûter très cher et s’avérer parfois irréversibles.

Le piège de la crédulité

Dans le monde de l’argent et de la finance, il existe un nombre incroyable d’experts financiers et de conseillers en tous genres qui tenteront de vous convaincre de leur expertise. Beaucoup d’entre-eux n’ont pas nécessairement pour objectif votre prospérité mais davantage la vente du produit financier qui vient d’être commercialisé par l’intermédiaire financier auquel ils sont affiliés.

C’est la raison pour laquelle il est d’une importance cruciale pour vous d’être éduqué financièrement.

L’éducation financière vous permettra d’éviter de tomber dans le piège de l’ego comme dans celui de la crédulité. Elle vous donnera les compétences et la confiance nécessaires pour prendre vos décisions financières dans les meilleures conditions.

Humilité + curiosité = succès

Si vous souhaitez gagner votre indépendance financière, le meilleur moyen d’y parvenir est de rester humble en reconnaissant que vous avez encore beaucoup à apprendre en matière de finances personnelles.

Vous devez vous montrer suffisamment curieux pour passer à l’action et faire en sorte d’augmenter votre QI financier.

Lorsque je collaborais à Shanghai avec des investisseurs chinois, je constatais toujours que les plus brillants d’entre eux étaient ceux qui reconnaissaient qu’ils avaient encore besoin d’apprendre et d’en savoir toujours plus sur le secteur ou l’entreprise dans lesquels ils souhaitaient investir. Il m’est arrivé de passer des nuits blanches à discuter avec eux de business cases uniquement parce que ces derniers étaient véritablement assoiffés de connaissance.

Ils avaient compris que c’est l’humilité et la curiosité qui leur ouvriraient un jour ou l’autre les portes du succès…

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: