Pourquoi la Rareté Est Notre Meilleure Alliée pour Rester Heureux

La rareté est souvent perçue dans l’imaginaire collectif comme un manque qui freine notre épanouissement. Pourtant, une rareté savamment orchestrée peut être source de bonheur. La preuve.

La plupart des gens reconnaissent qu’avec le temps, ils n’apprécient plus autant l’objet qu’ils rêvaient pourtant de posséder quelques mois plus tôt.

Il en est ainsi de leur voiture, de leur ordinateur portable ou de leur meuble de salon.

Pourtant, une étude menée par l’université de Yale montre que nous avons conscience du phénomène.

Chacun d’entre nous est capable de prédire avant de passer à l’acte que l’enthousiasme relatif à l’achat déclinera avec le temps.

Le problème, c’est qu’il est facile de perdre de vue cette connaissance dès que nous nous trouvons en face de l’objet en question.

Le plus troublant, c’est que lorsque les chercheurs rappellent aux acheteurs potentiels que le temps qui passe altère le degré de leur enthousiasme, ces derniers sont moins enclins à déclencher l’acte d’achat.

En l’absence d’un tel rappel, les gens visualisent donc au moment de l’achat un immense océan de plaisir à venir.

Et malheureusement pour eux, les produits qu’ils achètent leur procurent bien souvent beaucoup moins de plaisir qu’ils ne l’espèrent au départ.

Comme l’expliquent les chercheurs Shane Frederik et George Loewenstein, cette chute du plaisir se produit car nous avons un fonctionnement différent de celui d’un thermostat.

Lorsqu’on plonge un thermostat dans l’eau tiède, le mercure de ce dernier monte pour refléter précisément la température de l’eau.

Peu importe l’état dans lequel se trouvait le mercure précédemment, ce dernier n’a pour ainsi dire aucune mémoire.

Les humains comme les autres organismes vivants ne fonctionnent pas de cette manière.

En plongeant la main dans l’eau tiède, la sensation que vous éprouvez peut varier du tout au tout. En plein hiver glacial, vous aurez la sensation d’une eau assez chaude alors qu’en pleine canicule, l’eau vous paraîtra sûrement fraiche et tempérée.

Laissez votre main dans l’eau et la sensation initiale disparaîtra progressivement.

Notre système émotionnel fonctionnel exactement de la même manière : il nous rend extrêmement sensible au changement.

C’est en comprenant cette différence fondamentale entre le thermomètre et notre mode de fonctionnement que nous sommes en mesure de développer différentes stratégies pour combattre l’ennui.

C’est à cet instant que la rareté volontaire fait son intervention. Parce que nous n’éprouvons pas l’amnésie du mercure, le plaisir que nous éprouvons en dégustant une barre de chocolat décline semaine après semaine.

La solution consiste donc à arrêter de manger du chocolat temporairement pour restaurer notre capacité à apprécier celui-ci.

Si l’abondance est bien le pire ennemi du plaisir, alors la rareté est très sûrement notre meilleure alliée.

Les avantages de la rareté sont d’ailleurs plus nombreux qu’il n’y paraît.

Certaines recherches suggèrent ainsi que lorsque nous savons qu’une chose ne va pas durer, nous sommes plus enclins à savourer cette dernière.

Ainsi, les résultats de ces recherches montrent que :

  • Nous apprécions davantage de regarder notre série préférée à la télévision en visionnant un épisode par semaine qu’en visionnant l’ensemble des épisodes de la série d’une seule traite. Il est également prouvé qu’en dépit de leur pénibilité momentanée, les pauses publicitaires procurent également un plaisir supérieur en maintenant le suspens à son paroxysme,
  • Nous apprécions d’autant plus les voyages que nous ne voyageons pas fréquemment. Plus nous voyageons et plus nous nous définissons comme un citoyen du monde qui, pourtant, éprouve une satisfaction moindre chaque fois qu’il prend l’avion.

Il se peut que vous vous montriez sceptique quant aux résultats de ces recherches.

En matière d’épanouissement personnel, il n’est sans doute pas de meilleur conseil que d’expérimenter les choses par soi-même.

Introduisez volontairement davantage de rareté dans votre quotidien et faites le test par vous-même.

Après tout, qu’avez-vous à y perdre ?

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: