Pourquoi l’Intelligence Emotionnelle est Essentielle pour Gagner son Indépendance Financière

intelligence émotionnelle

L’intelligence interpersonnelle se définit comme l’aptitude à comprendre les autres : ce qui les motive, leur façon de travailler, comment coopérer avec eux. Les vendeurs, les hommes politiques, les enseignants, les cliniciens et les chefs religieux qui réussissent possèdent une grande intelligence interpersonnelle.

L’intelligence intrapersonnelle est encore une autre forme d’intelligence.

« L’intelligence intrapersonnelle constitue une aptitude connexe, tournée vers l’intérieur. C’est la capacité de concevoir un modèle précis et véridique de soi-même et de l’utiliser pour conduire sa vie. » – Howard Gardner au sujet de la théorie des intelligences multiples

En 1983, Howard Gardner a formulé pour la première fois ce qui devait ensuite être connu sous le nom de théorie des intelligences multiples. Il a introduit ce faisant une nouvelle manière de comprendre l’intelligence des enfants en échec scolaire aux Etats-Unis.

Pour Gardner les 7 formes d’intelligence principales étaient les suivantes :

  • L’intelligence logico-mathématique qui désigne la capacité de calculer, de mesurer de faire preuve de logique et de résoudre des problèmes mathématiques et scientifiques,
  • L’intelligence spatiale qui permet à l’individu d’utiliser des capacités intellectuelles spécifiques pour avoir mentalement une représentation spatiale du monde,
  • L’intelligence interpersonnelle qui permet à la personne d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte et adaptée,
  • L’intelligence corporelle-kinesthésique qui désigne la capacité d’utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment ou réaliser une activité physique donnée,
  • L’intelligence verbo-linguistique qui décrit l’aptitude à penser avec des mots et à employer le langage pour exprimer ou saisir des idées complexes,
  • L’intelligence intrapersonnelle qui permet de se former une représentation de soi précise et fidèle et de l’utiliser efficacement dans la vie,
  • L’intelligence musicale-rythmique qui constitue l’aptitude à penser en rythme et en mélodies, de reconnaître des modèles musicaux, de les interpréter et d’en créer.

Quelques années plus tard, un autre psychologue – Peter Salovey – rassemblera les formes d’intelligence personnelle proposées par Gardner dans ce qui forme aujourd’hui la définition de base de l’intelligence émotionnelle, qu’il répartit en cinq domaines principaux :

  1. La connaissance des émotions : la conscience de soi, le fait de pouvoir identifier ses émotions est la clé de voûte de l’intelligence émotionnelle. Quiconque est aveugle à ce qu’il ressent est à la merci de ses émotions. Par contre, les personnes qui en sont capables conduisent mieux leur vie et perçoivent clairement les répercutions intimes de leurs décisions personnelles, choix d’un conjoint ou d’un métier entre autres.
  2. La maitrise de ses émotions qui représente la capacité d’adapter ses sentiments à chaque situation. Les personnes qui n’ont pas cette aptitude psychologique fondamentale sont en lutte constante contre des sentiments pénibles. Ceux qui la possèdent supportent davantage les revers et les contrariétés que leur réserve la vie. Ils se montrent beaucoup plus résilients.
  3. L’automotivation : il faut savoir canaliser ses émotions pour se concentrer et s’automotiver. Le contrôle de ses émotions et le fait d’être capable de remettre à plus tard la satisfaction de ses désirs et de réprimer ses pulsions est la base de tout accomplissement. Le fait d’être capable de se placer dans un état de « fluidité » psychologique permet de faire des choses remarquables.
  4. La perception des émotions d’autrui : l’empathie constitue l’élément fondamental de l’intelligence interpersonnelle. Les personnes empathiques sont plus réceptives aux signaux subtils qui indiquent les besoins et les désirs des autres.
  5. La maitrise des relations humaines : savoir entretenir de bonnes relations avec les autres, c’est surtout savoir gérer leurs émotions. Les personnes qui savent se rendre populaires, qui savent diriger et conduire efficacement leurs relations avec autrui les possèdent au plus haut point. Elles réussissent dans toute entreprise fondée sur des rapports harmonieux.

Il ne vous reste plus désormais qu’à faire le test par vous-même. Estimez-vous posséder chacune des facultés décrites précédemment ? Savez-vous décrire correctement ce que vous ressentez ? Ou bien laissez-vous au contraire vos émotions prendre le dessus dès lors que vous ressentez un peu de pression ?

Si vous souhaitez gagner votre indépendance financière, vous devez faire en sorte de posséder une intelligence émotionnelle solide ce qui revient à cultiver chacune des facultés décrites précédemment. Les personnes qui réussissent sont d’abord et avant tout des personnes qui réussissent à gérer leurs émotions, surtout dans des situations potentiellement anxiogènes.

L’intelligence émotionnelle est le socle sur lequel repose votre réussite future – quelle que soit la nature du projet concerné. Et l’indépendance financière est très certainement un projet qui vaut largement la peine de se pencher un peu sur ses propres capacités interpersonnelles.

Si vous souhaitez aller plus loin dans le monde des émotions, n’hésitez pas à consulter la rubrique Psychologie de la liste des livres sélectionnés par l’Ecole des Finances Personnelles. L’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman est une excellente référence pour débuter son apprentissage émotionnel.

Bonne lecture !

A propos de l'auteur...

Thibaud Eigle est le fondateur de l'Ecole des Finances Personnelles. Il a notamment travaillé pendant près de 10 ans dans des domaines aussi variés que l'Audit, la Banque et le Capital Risque. C'est cette expérience riche et multiforme qui lui donne aujourd'hui un regard si complet sur le monde de la finance.

 

Article précédent:

Article suivant: